Partager cette nouvelle

    * champs requis

    banner

    Cinquième place au TF35 Mies et à la Genève - Rolle - Genève

    pour Ylliam XII - Comptoir Immobilier

    Les catamarans à foils ont disputé deux événements ce week-end. Le TF35 Mies vendredi et dimanche, et la Genève – Rolle – Genève samedi. Ylliam XII – Comptoir Immobilier, qui a mené une bonne partie de la classique du Yacht-Club de Genève, termine finalement 5e des deux classements.

     

    Crédits : Loris von Siebenthal 

     

    Le week-end aura été riche en émotion et en dépense physique pour l’équipage d’Ylliam XII – Comptoir Immobilier. Avec deux événements au programme, dont la première grande course du calendrier, les régatiers n’ont pas vraiment chômé. En plus de la journée de jeudi, consacrée à l’entraînement, cinq courses ont été disputées le vendredi, et deux dimanches pour clôturer le TF35 Mies.

     

    Mise en route

    Comme lors de chaque rencontre, la journée qui précède les premières courses officielles est consacrée à l’entraînement. Les membres du team d’Ylliam XII – Comptoir Immobilier ont donc profité de refaire leurs gammes avec le reste de la flotte à cette occasion. L’équipage a navigué dans une configuration inhabituelle: Bertrand Demole, barreur, propriétaire mais surtout amateur au sens noble du terme, n’a pas pu se libérer de ses obligations professionnelles, et Thierry Briend, régleur de grand-voile, victime d’une tendinite, a aussi renoncé à naviguer afin de ne pas trop solliciter son articulation. Du coup, Gaulthier Germain, équipier de réserve est monté à bord, et Lucien Cujean, régatier genevois en lice pour les JO de Tokyo en 49er, est venu en renfort. Pierre Pennec s’est déclaré très satisfait de cette session, qui a permis de « progresser en vitesse au près serré et de valider plusieurs changements techniques. »

     

    Crédits : @jeanmiphotographies

     

    Conditions parfaites

    Vendredi, les équipages ont été accueillis par Tanguy Cariou de Nautic Concept, organisateur de ce TF35 Mies, avec le soutien du Club Nautique de Versoix. Les deux jurys internationaux Maria Torrijo et Marco Mercuriali présents pour l’occasion en ont profité pour rappeler à tous quelques points fondamentaux sur le déroulement des épreuves.

    L’équipage d’Ylliam XII – Comptoir Immobilier a pour sa part repris sa configuration habituelle. Le comité de course a envoyé les bateaux sur le plan d’eau juste après le briefing pour profiter d’une fenêtre météo favorable. Les conditions de vent étaient parfaites, et les sept TF35 ont pu enchaîner cinq courses au fil de l’après-midi, dans des airs oscillants entre 8 et 12 nœuds.

    Quatrième à deux reprises, Ylliam XII – Comptoir Immobilier, a démontré son potentiel de jouer avec le groupe de tête. Quelques petites erreurs, et le niveau particulièrement élevé de toute la flotte ne lui ont toutefois pas permis de passer la première moitié du classement. « On passe de plus en plus de manœuvres proprement, a relevé Pierre Pennec. Ça va dans le bon sens, mais il reste toujours une marge de progression. »

     

    Première au long cours

    Samedi, la Genève – Rolle – Genève, classique organisée par le Yacht Club de Genève était au programme, avec un départ à 13h. L’épreuve, première longue course du calendrier, était attendue avec impatience. Erwan Israel a fait le point avec l’équipage en fin de matinée, afin d’expliquer les différents scénarios météo qui pouvaient se présenter.

    Le schéma était particulièrement complexe, et chacun devait pouvoir être réactif, en fonction des choix qui pouvaient être faits en cours de régate. Ylliam XII – Comptoir Immobilier a pris un excellent départ. Et la flotte a évolué entre grains et passage sans vent dans le petit lac. Une première transition a été gérée entre Yvoire et Rolle, et l’équipe de Bertrand Demole est passé 5e à mi-parcours. Au retour, alors qu’Alinghi semblait s’être échappé, Ylliam XII – Comptoir Immobilier a su exploiter une nouvelle transition à l’entrée du petit lac, et a laissé ses adversaires sur place. Le foiler s’est envolé et est descendu sur un bord et en tête l’essentiel du petit lac.

    Talonné par Zoulou, Ylliam XII – Comptoir Immobilier n’a pas réussi à contenir les assauts de son poursuivant direct, qui a profité d’un changement de voile du leader pour prendre la tête. « Il y avait un peu trop de vent pour tenir le gennaker (grande voile d’avant), raconte Bertrand Demole. On est passé au foc, mais c’était un mauvais choix. Zoulou qui a gardé son gennaker a réussi à passer. On a ensuite enchaîné quelques petites erreurs, et on s’est fait passer par Alinghi, Spindrift et Team Sailfever. » Malgré une cinquième place un peu décevante en rapport au reste de la course, l’équipage a beaucoup appris de cette grande régate bouclée en 3h36.

     

    Crédits : @jeanmiphotographies

     

    Regard extérieur

    Dimanche, la flotte s’est retrouvée en milieu de matinée pour la seconde journée du TF35 Mies. La météo très optimiste laissait penser que cinq courses allaient à nouveau être disputées. Mais le modèle a changé en cours de matinée, et le comité a dû se résigner à mettre un terme à la journée après seulement deux manches. Ylliam XII – Comptoir Immobilier a terminé sur une jolie 3e place, démontrant son potentiel. Malgré ce résultat ponctuel, le bateau reste 5e au classement général de l’épreuve, et du championnat. « Nous progressons toujours, souligne Pierre Pennec. Mais les autres aussi, et c’est pour ça qu’on reste pour l’instant cinquième. Ça signifie qu’on évolue, mais il faut qu’on passe un cran pour aller nous battre un peu plus haut dans le classement. »

    Thierry Briend, trop gêné par sa tendinite a renoncé à naviguer dimanche, et est resté à bord du tender (canot moteur). Il a profité de cette journée pour observer l’équipage évoluer depuis l’extérieur. « C’est bien d’être en dehors du bateau quelques fois. Ça permet d’avoir la double vision, de prendre du recul pour confirmer ou infirmer un sentiment. Quand on est dans la manœuvre, il y a plein de choses qu’on ne voit pas. Là je peux observer le bateau et l’équipage dans sa globalité. Je leur fais part de mes observations en direct, via la radio, mais nous allons également débriefer sur ce que j’ai pu voir, et chercher des améliorations. »

     

    La semaine prochaine, Ylliam XII – Comptoir Immobilier va participer au Bol d’or Mirabaud. C’est la première fois que les TF35 seront présents sur cette épreuve culte du Léman. L’équipage avait remporté l’édition 2019 en D35. Tous se réjouissent de revenir sur cette course qui promet comme toujours d’être passionnante.

    Crédits : @jeanmiphotographies

    Haut de page