Partager cette nouvelle

* champs requis

banner

Montage confiné pour le TF35

Ylliam XII – Comptoir Immobilier

Malgré les mesures de confinement imposées par le COVID-19, les membres du team Ylliam XII – Comptoir Immobilier se sont adaptés et ont procédé à un premier montage du bateau avant l’envoi en Suisse prévu début juin.

 

Le confinement strict imposé en France depuis la mi-mars a complètement chamboulé le programme de toutes les équipes engagées dans le circuit des TF35, dont celui du team Ylliam XII Comptoir Immobilier.

L’équipe a cependant pu s’adapter. Elle a poursuivi tant bien que mal son programme tout en se conformant aux règles imposées par cette situation exceptionnelle.

Lorsque le confinement a été annoncé, le bateau était encore en construction, et les coques s’apprêtaient à entrer en peinture. Le chantier a été fermé quinze jours, mais les peintres, qui doivent de toute façon observer des mesures de protection drastiques pour leur santé, ont quand même pu terminer leur travail. Les voiles ainsi que la décoration de celles-ci ont également pu être finies avant que tout ne s’arrête.

 

Respecter les règles pour le montage du TF35

Après quinze jours de fermeture, le chantier de Vannes a repris une partie de ses activités, en adaptant son rythme à la situation et aux exigences sanitaires en vigueur. Thierry Briend, qui est domicilié à dix kilomètres du chantier, a réussi à faire venir Teva Plichart de Montpelier, et il a pu trouver un petit studio à louer.

Les deux membres de l’équipage du TF35 Ylliam XII ont ainsi pu commencer le montage du bateau, avec trois semaines de retard sur le programme initial. Ils ont travaillé à deux, au lieu des quatre personnes prévues. « Avec le recul, les choses se sont plutôt bien passées, confie Thierry Briend, en charge du montage du bateau. Nous avons réussi à faire le job à deux. Ça a certes été un peu plus long, mais nous avons fait les choses posément. Nous avons pu tout voir, et sur certains aspects, ça a peut-être été plus facile qu’à quatre. Comme tout est très léger, nous n’avons pas rencontré de problèmes de manutention. »

À mi-mai, la plateforme est assemblée et le bateau est monté à quelques détails près. « Nous venons de recevoir le mât, et nous avons toutes les pièces du puzzle. Il faut nous assurer que tout est en ordre, avant de procéder au démontage, et à la mise en container pour l’envoi en Suisse. »

 

TF35

 

S’adapter au conditionnel

Pierre Pennec, qui chapeaute le projet relève la difficulté de travailler durant les deux derniers mois. « Nous n’avons fait que nous adapter, explique-t-il. On doit avancer sans avoir d’échéance, et toujours au conditionnel. J’ai fait en sorte que tous les membres du team aient toujours les bonnes informations au bon moment, et actualisé ce qui devait l’être. C’est vraiment compliqué de travailler dans ces conditions, mais tout porte à croire que les choses vont aller mieux ces prochaines semaines. »

Les dernières nouvelles concernant l’évolution de la pandémie sont rassurantes, et laissent espérer une liberté de déplacement ainsi qu’une ouverture des frontières. Cela permettra de faire venir toute l’équipe à Genève pour le montage final. « On ne sait pas encore si des vols vont être rétablis entre la Bretagne ou La Rochelle vers Genève. On doit se préparer à faire dix heures de voitures plutôt qu’une heure d’avion, mais dans le contexte actuel, c’est presque un détail. »

 

Vers une reprise prochaine de la navigation du TF35

Si la situation continue à évoluer dans le bon sens, le montage du bateau devrait avoir lieu entre le 10 et le 20 juin à la SNG, avec une mise à l’eau dans troisième semaine de juin. Il reste à coordonner les travaux avec les autres équipes, afin que les réglages et les mises à jour électroniques puissent être faits sur tous les bateaux en même temps. Les entraînements pourront alors reprendre durant l’été. Le but est de permettre à tous de naviguer aussi vite que possible.

 

Qu’en est-il des régates ? 

Au niveau des régates, il est encore trop tôt pour parler d’un programme mis à jour. Mais des sessions d’entraînement et mise au point vont être mises en place durant l’été. Une première rencontre d’entraînement (hors championnat) se déroulera entre mi et fin août. Si tout se passe bien, deux régates officielles durant le mois de septembre pourront avoir lieu. Les déplacements pour participer à des événements à l’étranger sont repoussés en 2021.

 

A lire aussi :

TF35 YLLIAM XII – COMPTOIR IMMOBILIER : Genèse et présentation générale

 

Haut de page