Partager cette nouvelle

    * champs requis

    Entrée en matière difficile pour Ylliam XII

    Comptoir Immobilier

    Entrée en matière difficile pour Ylliam XII – Comptoir Immobilier

     

    L’équipage du TF35 de Bertrand Demole a connu une contre-performance lors de la première rencontre de l’année à Nyon. Le résultat en queue de classement, bien que décevant, reste riche en enseignements pour la suite de la saison qui est encore longue et prometteuse.

     

    Nyon, le 22 mai 2022 – Avec quatre jours de régate à l’agenda, les sept équipages engagés dans le TF35 Trophy 2022 avaient pour projet de disputer une quinzaine de courses durant leur première rencontre. Éole en a décidé autrement, et ce ne sont que quatre manches qui ont pu être courues entre le 19 et le 22 mai.

     

    Bon début

    Accueillie par la Société Nautique de Nyon, la flotte a débuté par quelques courses d’entraînements le jeudi après midi dans des conditions idéales d’environ huit nœuds de vent. Au moment de lancer la première régate officielle du week-end, les airs ont forcis, et le comité de course a stoppé la procédure de départ, la limite supérieure pour pouvoir régater se situant autour de vingt nœuds.

    Les catamarans ont alors patienté jusqu’à ce que les conditions soient à nouveau navigables. Une course a été lancée vers 16h, et a pu être menée jusqu’à son terme, malgré des airs assez soutenus. Deux bateaux sont passés proche du chavirage, mais ont réussi à revenir sur leurs flotteurs. Ylliam XII – Comptoir Immobilier a réalisé une belle entrée en matière, avec un très bon départ, et une place de quatrième sur la ligne d’arrivée.

     

     

    Attendre le vent

    Le lendemain, le rendez-vous a été donné une heure plus tôt que prévu, afin de profiter d’un vent annoncé modéré et forcissant. L’objectif du comité de course était de disputer autant de régates que possible, avant que les airs ne soient trop forts. Mais la météo n’est pas une science exacte, et si la surface de l’eau s’est marquée à plusieurs reprises durant la matinée, il a fallu être patient avant de pouvoir lancer la première course vers 13h30 dans une dizaine de nœuds. Ylliam XII – Comptoir Immobilier parti un peu en retard, a réussi à recoller au paquet et passer la marque au vent en 5e position, puis reprendre la 4e place durant la première descente. Malheureusement un choix tactique inapproprié l’a placé 7e lors du second passage au vent, et l’équipage a dû se contenter de la dernière place.

     

    Avarie

    Lors de la seconde course le bateau a pris un excellent départ, et a fait une bonne partie de la première montée au près en 3e position. Une avarie technique survenue peu avant la marque au vent a réduit à néant tous les espoirs d’Ylliam XII – Comptoir Immobilier de rester aux avants postes. L’antenne du GPS, indispensable au calcul de la vitesse, a été arrachée dans une manœuvre. Le système de vol étant asservi à la vitesse du bateau, il n’était plus possible au catamaran de s’élever sur ses foils. L’avarie a donc contraint l’équipage à l’abandon.

    L’équipe technique s’est alors activée pour trouver une solution afin qu’Ylliam XII – Comptoir Immobilier puisse poursuivre sa journée. Mais pendant que des pièces étaient collectées, le vent est rentré assez fort, et a incité le comité de course à mettre fin à la journée. Olivier Hecking, le préparateur, aidé d’une partie de l’équipage a passé une bonne partie de la soirée à remettre le bateau en état pour poursuivre les régates.

     

    Série noire

    Le samedi, alors que les fichiers météo laissaient attendre une journée idéale, une seule course a finalement pu être disputée, et Ylliam XII – Comptoir Immobilier a dû faire face à une nouvelle avarie de la poutre arrière qui s’est fissurée. « Nous avons rencontré une série de problèmes, qui nous a passablement plombés, raconte Franck Citeau, le coach du team. Nous n’avons pas toujours très bien navigué, c’est une chose. Mais tous ces événements ne nous ont pas mis dans des conditions appropriées pour pouvoir nous concentrer sur la performance. L’équipe et le préparateur ont dû travailler tard après les régates. Nous nous retrouvons pris par des soucis techniques, sans pouvoir prendre le temps de revoir le déroulement de chaque course. »

     

     

    Dimanche, alors que le bateau avait été provisoirement réparé durant la nuit, aucune régate n’a pu être lancée, malgré la perspicacité du comité de course. Le temps caniculaire n’a pas été favorable au développement de la brise. Benoît Deutsch, responsable du Comité de course s’est déclaré un peu déçu : « Nous avons vécu une rencontre compliquée; deux jours avec trop de vent et deux jours de canicule sans vent. Nous n’avons donc malheureusement pas pu lancer autant de régates que souhaité. »

     

    Déçus mais…

    Au terme du Grand-Prix, Ylliam XII – Comptoir Immobilier termine 7e du classement. Mais si ce premier résultat est évidemment très décevant, l’équipage garde toute sa motivation pour la suite. « Il ne manque pas grand-chose, et les progrès réalisés sont notables, a encore relevé Franck Citeau. Un seul bon résultat peut donner l’énergie positive qui manque pour changer la dynamique. Nous espérons pouvoir enchaîner les manches à Mies dans quinze jours, car même si nous nous sommes beaucoup entraînés, notre équipage est recomposé par rapport à l’année dernière, et il faut engranger des heures pour acquérir une bonne coordination. »

     

    Les TF35 Trophy vont disputer deux rencontres entre le 3 et le 5 juin. Une série de courses en aller-retour est prévue les 3 et 5 juin à Mies. Et la flotte participera à la première grande course du championnat – la Genève-Rolle-Genève – le 4 juin.

     

     

    photos : ©Loris Von Siebenthal

    Haut de page