Partager cette nouvelle

    * champs requis

    Ylliam XII – COMPTOIR IMMOBILIER REVIENT DANS LE MATCH

    Comptoir Immobilier

    Le TF35 de Bertrand Demole a démontré au reste de la flotte qu’il fallait compter avec lui lors du TF35 Mies, puisqu’il termine en 3e position, au terme de sept courses disputées.

     

    Après la rencontre de Nyon, ponctuée de nombreux problèmes techniques et de résultats décevants. La deuxième étape du TF35 Trophy a été beaucoup plus satisfaisante pour l’équipage d’Ylliam XII – Comptoir Immobilier qui réalise une belle performance.

     

    Vent inespéré

    Quatre courses ont été disputées le vendredi en fin de journée, après une longue attente à terre. Alors que les concurrents s’étaient presque résignés à ne pas naviguer, le comité a envoyé tout le monde sur l’eau en milieu d’après-midi, et a enchaîné les départs à partir de 16h. Les équipages sont rentrés à terre exténués vers 19h. Lors de ces quatre régates, Ylliam XII – Comptoir Immobilier a démontré à ses concurrents qu’il était dans le match, et qu’il fallait compter avec lui, en terminant 2e, 3e et deux fois 4e.

    « Le bateau a pu naviguer à sa place, et se battre avec le haut du classement, a déclaré Billy Besson, au terme de la rencontre. Et de poursuivre : Nous sommes très contents, ces courses nous ont permis de regagner de la confiance. Nous avons fait des bons départs, et poursuivi avec des bons placements, qui nous ont permis de rester dans le wagon de tête. Le bateau allait mieux qu’à Nyon, et la plupart des problèmes techniques étaient réglés. »

    Le travail assidu d’Olivier Hecking qui s’est affairé sur tous les petits détails la semaine qui a précédé la course a porté ses fruits. Et l’équipage a pu se concentrer sur la vitesse et la tactique.

    « Bertrand a vraiment bien managé la barre, a complété Besson. Nous l’avons mis en condition, et un très bon teamspirit s’est mis en place, avec une dynamique très positive. »

    Frank Citeau, coach s’est également déclaré satisfait au terme de la première journée de course. « J’ai l’impression qu’aujourd’hui l’équipe est à son niveau. Nous avons encore des progrès à faire sur plusieurs domaines, mais cela correspond davantage à ce que l’on attendait de l’équipage et du potentiel du bateau. Nous avons pu jouer aux avant-postes, c’était une belle journée. »

     

    Genève-Rolle-Genève décevante

    Le samedi, la flotte de TF35 a pris une pause sur le Grand Prix, et a disputé la première classique lémanique, considérée par beaucoup comme le prologue du Bol d’Or. L’équipe d’Ylliam XII – Comptoir Immobilier a pris un des meilleurs départs, et a mené les débats les dix premières minutes de course. Naviguant côte Suisse jusqu’au creux de Genthod, puis côte française jusqu’à la sortie du petit lac, l’équipage a réalisé près de vingt-cinq virements de bords jusqu’à la bouée de Rolle qui marque la mi-parcours. Quatrième à la sortie du Petit lac, Ylliam XII – Comptoir Immobilier est passé à la bouée 5e, dans le peloton. Profitant d’une bonne vitesse à la descente au portant, le bateau s’est positionné 3e à l’entrée du petit lac à Nernier, atteint sur un seul bord depuis Rolle. Malheureusement, un empannage trop près de la côte a replacé le foiler en queue de peloton côte française. « Nous avons fait une bonne régate, mais nous sommes un peu plantés sur un gybe trop près de la côte au retour, a raconté Billy Besson. Nous avons ramassé quelques algues dans les foils, celles-ci ont perturbé le flux, et nous ont empêchés de voler. Nous avons dû effectuer une marche arrière pour nous en débarrasser. » Compte tenu du jeu très serré, cette manœuvre, bien qu’effectuée très rapidement, a été fatale à Ylliam XII – Comptoir Immobilier qui doit se contenter de la 7e place au terme l’épreuve. « C’est dommage, car nous étions bien dans le paquet, on s’était toujours bien repositionné. »

     

    Retour aux affaires

    Bien heureusement, ce résultat n’a pas altéré la motivation de l’équipage, qui a repris la deuxième journée du TF 35 Mies, le couteau entre les dents. Le comité a réussi à envoyer trois courses dimanche, dans des airs soutenus. Un grain assez violent a même traversé le plan d’eau, et Spindrift s’est fait retourner, chavirant par l’avant, fond sur fond. Aucun blessé n’a heureusement été à déplorer, mais le voilier de Yann Guichard et Dona Bertarelli n’a pas pu disputer la dernière course.

    Ylliam XII – Comptoir Immobilier a quant à lui réussi à étaler l’orage, et a pu disputer la dernière régate, après avoir réglé un problème informatique du système de vol. L’équipe de Bertrand Demole a su rester dans le jeu, pour terminer sur le podium. « Malgré une Genève-Rolle un peu frustrante sur la fin, nous avons réussi à remettre nos forces sur le Grand Prix, et c’est réjouissant » a conclu Billy Besson, très satisfait de cette troisième place, et impatient de disputer le Bol d’Or Mirabaud samedi 11 juin.

    comptoir image
    comptoir image
    Haut de page