Partager cette nouvelle

* champs requis

banner

Je n’arrive pas à vendre mon appartement/ma maison

Pourquoi ?

Vous avez mis votre logement en vente, mais les semaines, parfois les mois s’écoulent sans aucune offre d’achat à l’horizon, ni même la moindre visite. Prenez conscience des erreurs qui bloquent la vente de votre bien pour y remédier au plus vite !

 

Un prix surestimé

Si vous peinez à trouver un acquéreur, il y a de fortes chances que votre bien soit surévalué. Le prix est l’élément déclencheur des visites d’un logement : il doit impérativement être en adéquation avec le marché. Un agent immobilier vous aidera à fixer le juste prix en tenant compte de nombreux critères : la surface habitable, le nombre et la taille des pièces, leur agencement, l’état d’entretien, les espaces extérieurs (jardin, balcon, terrasse), l’emplacement, la proximité avec les commodités, etc. Ses conclusions montreront peut-être que le prix demandé est trop élevé par rapport aux objets comparables dans le quartier. Il vaudra donc mieux ajuster le montant que voir la vente s’enliser.

 

Mauvaise présentation du bien immobilier

Avez-vous optimisé le potentiel de votre logement ? Plus un appartement/une maison est vide, mieux on arrivera à s’y projeter, à imaginer sa propre décoration et à prendre la bonne mesure des volumes. C’est la règle numéro un recommandée par tous les professionnels de l’immobilier. Il est possible de recourir aux  principes du Home Staging, afin de le rendre plus attrayant aux yeux des acquéreurs. Cela passe notamment par un désencombrement et une dépersonnalisation de votre intérieur. Un coup de peinture ou de petites rénovations peuvent également changer radicalement l’apparence d’un lieu et susciter le coup de cœur.

La propreté du logement est le second critère clef : un visiteur incommodé par de mauvaises odeurs ou des recoins encrassés n’aura pas envie de poursuivre sa démarche. On ne le répétera jamais assez : que ce soit pour une personne ou un logement, c’est la première impression qui compte ! Rangement, aération, lumière sont essentiels.

 

Des défauts trop évidents

Chaque appartement/maison possède des caractéristiques particulières. Une belle vue, une situation idéale, la présence d’une piscine sont des atouts indéniables. Mais qu’en est-il si le bien immobilier mis en vente présente des inconvénients sur lesquels vous ne pouvez pas agir ? Sachez que ce qui est un défaut pour un acheteur peut être une qualité pour un autre. Avec son vaste portefeuille de clients et la connaissance des projets de vie de chacun, les agents immobiliers sauront faire coïncider les profils de clients avec les spécificités du bien (« matching »). Ainsi, l’absence de jardin représente un avantage pour celui qui n’aime pas tondre le gazon, le manque d’ascenseur permet de faire du sport au quotidien et les nuisances sonores vont de pair avec le charme d’un quartier plein de vie.

 

Une annonce peu attrayante

Êtes-vous certain que les photos de votre annonce captent l’attention des internautes et les convainquent de venir visiter votre bien ? Lumière, cadrage, format, les prises de vue doivent être d’une qualité irréprochable pour illustrer le potentiel de votre logement. Le texte de l’annonce doit également être rédigé avec soin. Un descriptif incomplet, trop court ou au contraire trop long, peut être un obstacle à la prise de contact et donc à la vente. Pour être efficace, la présentation doit mettre en avant les points forts du bien et fournir les informations essentielles de manière synthétique.

 

Augmentez sa visibilité… mais sans exagération

Si votre annonce est visible sur un trop grand nombre de sites et de portails immobiliers, vous risquez de dévaloriser votre bien. En effet, un logement trop exposé suscite la méfiance des acheteurs potentiels et réduit vos chances de vendre. Des descriptifs et des prix différents entre les supports péjorent encore la situation. L’annonce paraîtra douteuse et finira par ne plus intéresser personne. Il est préférable d’accorder l’exclusivité à un seul professionnel de l’immobilier, qui agira avec cohérence pour booster la vente. 

 

En conclusion

Si le processus de vente peut sembler simple à prime abord, c’est en réalité une suite de petits détails qui font qu’une commercialisation se déroule bien, ou au contraire tourne au cauchemar. Cela passe par l’évaluation du bien, la constitution d’un dossier, la sélection des sites Internet et supports presse pour la publication, l’organisation des visites, etc. De nombreux vendeurs pensent qu’ils peuvent s’en charger eux-mêmes sans difficulté. Mais ils réalisent souvent en cours de route que le temps leur manque et que la situation les dépasse. Si vous êtes dans ce cas, n’hésitez pas à contacter un agent immobilier reconnu, qui saura vous guider en toute fiabilité.

 

Haut de page