Partager cette nouvelle

    * champs requis

    banner

    Finir la saison en beauté

    Ylliam XII - Comptoir Immobilier

    Les TF35 se sont retrouvés pour un dernier test event de l’année à la Société Nautique de Genève du 9 au 11 octobre. La flotte a bénéficié de conditions idéales pour cette confrontation pleine d’enseignement. Ylliam XII – Comptoir Immobilier s’est payé le luxe de remporter la dernière régate.

     

    La dernière régate des TF35 remportée

    L’équipage d’Ylliam XII – Comptoir Immobilier n’a pas caché sa satisfaction au terme de la dernière régate des TF35 disputée dimanche 11 octobre. Le catamaran à foil de Bertrand Demole s’est en effet offert la victoire lors de la dernière course du test event de la SNG.

    Lors de la confrontation du mois de septembre, tous les équipages ont pris leurs marques pour naviguer en flotte. Cette ultime rencontre de 2020 devait permettre à chacun de valider un certain nombre d’acquis. Et l’exercice a été largement réussi.

    L’équipage, était composé pour l’occasion de Bertrand Demole, Thierry Briend, Alexis Rochat, Hervé Cunningham et Pierre Pennec. Il a pu donner le meilleur de lui-même durant les trois jours qu’a duré l’événement. Pierre Leclainche et Gautier Germain (équipier de réserve) étaient quant à eux à bord du tender (canot moteur) pour assurer l’assistance, l’intendance ainsi que la sécurité de tous.

     

    Format classique

    Bien que destinée à l’entraînement, la régate s’est déroulée selon un format classique, afin de roder les équipages, mais également les organisateurs. Les premières courses ont été disputées vendredi après midi. Trois manches ont pu être courues dans des airs assez soutenus oscillant entre 10-13 nœuds (18 à 25 km/h), soit la plage idéale pour faire voler les TF35. Ce premier après-midi a été concluant. Les écarts étaient largement plus resserrés que lors des courses d’entrainement de septembre. « Ça ressemblait plus à des courses de D35, a relevé Bertrand Demole, le barreur du bateau. Et de poursuivre. On sent que tout le monde a progressé, la flotte est plus compacte, ça devient de plus en plus intéressant, même s’il reste encore des points technique à régler. »

    Le samedi, les équipages ont passé pas mal de temps à attendre que le vent se stabilise. Le comité de course n’a finalement lancé qu’une seule course dans des airs instables tant en force qu’en direction.

    Dimanche, la météo annonçait une Bise posée dès le milieu de la journée. La sortie sur l’eau prévue à 10h du matin a été temporisée, et c’est finalement vers 13h que le premier départ a pu être lancé dans des airs assez posés de 8 à 10 nœuds. Trois courses ont été disputées durant cette demi-journée.

     

    Milieu de classement

    Aucun classement n’a été publié durant le week-end de régate. S’agissant de courses d’entraînement, les équipages se sont accordés sur ce point, afin de ne pas fixer des objectifs sportifs qui auraient influencé la manière de naviguer. Le but de ces régates était avant tout de pouvoir tester le format des courses, le matériel, et la cohésion des équipages.

    Spindrift, Alinghi et Realteam Sailing se sont logiquement démarqués lors de l’essentiel des courses. Une situation évidente, s’agissant de trois équipes professionnelles. Ylliam XII – Comptoir Immobilier a quant à lui navigué plutôt devant le second groupe, avec comme tout le monde, des bons et moins-bon moments.

    Vendredi et samedi, chaque concurrent a rencontré au moins une fois un problème technique qui ne lui a pas permis de terminer une course. Dimanche par contre, tous les bateaux ont fini les trois régates, ce qui a démontré les progrès réalisés. « La partie informatique de la gestion du vol a vraiment évolué et ça se ressent en navigation », a confirmé Bertrand Demole, ravi de terminer sur une victoire de régate.

     

    Rendez-vous en 2021

    À l’issue de ce test event, l’équipe d’Ylliam XII – Comptoir Immobilier a poursuivi avec une ultime semaine d’entraînement, pour continuer de valider tous les acquis, et surtout de faire naviguer tous les membres du team dans diverses configurations. Le bateau va ensuite être rangé dans son container pour l’hiver. Les entraînements vont reprendre un peu avant le printemps pour préparer la saison 2021 qui devrait se disputer normalement pour autant que le COVID ne soit plus qu’un mauvais souvenir.

    « Plusieurs équipes vont descendre à Cannes pour s’entraîner durant l’hiver, a encore expliqué Bertrand Demole. Nous avons décidé de ne pas y aller. C’est un déplacement lourd en temps et également financièrement. Nous reprendrons un peu avant les autres pour être prêt lors des premières régates qui devraient débuter au mois de mai de l’année prochaine. »

    régate

    Crédit photo : Loris von Siebenthal

     

    Haut de page