Partager cette nouvelle

* champs requis

banner

6 conseils pour vendre votre bien immobilier

Les enfants ont quitté le cocon familial ? Vous avez besoin de changer d’air ? Quelle que soit la raison, lorsque la décision de vendre sa maison ou son appartement est prise, il est important que la transaction se fasse au plus vite. Suivez ces quelques recommandations, pour éviter de perdre votre temps et votre énergie ! Voici nos 6 conseils pour vendre votre bien immobilier : 

#1 Ne rêvez pas, fixez un prix réaliste

La précision de l’estimation du bien immobilier mis en vente est primordiale : le prix doit être en adéquation avec la réalité du marché. Un objet surévalué risque de ne pas être financé par les banques et de rester en attente pendant de nombreux mois. Vous pouvez certes estimer votre bien par le biais de calculateurs en ligne. Mais rien ne remplace une expertise professionnelle réalisée sur place, gratuitement et sans engagement. Un agent immobilier certifié estimera au plus juste la valeur de l’objet, sur la base de sa connaissance du marché. Il sera à même de prendre en compte divers paramètres, comme la valeur du terrain selon sa situation, les coûts de construction en m3 en fonction de l’année de réalisation et des finitions, l’état d’entretien, etc.

#2 Valorisez votre bien

Il n’est pas forcément judicieux de remettre en parfait état son logement avant de le vendre. De petites réparations sont parfois utiles, par exemple s’il manque des tuiles sur la toiture…Mais en règle générale, il vaut mieux laisser l’acquéreur faire ses propres choix (peinture, installation de chauffage, type de cuisine, etc.). En tant que vendeur, vous êtes tenu de signaler les vices cachés de votre maison ou de votre appartement. Un professionnel saura vous conseiller sur les éventuels travaux de rénovation à effectuer et sur l’influence qu’ils auront sur le prix de vente. De nos jours, les agences immobilières recourent souvent au « home staging » 3D : sur la base de photos actuelles, l’intérieur du logement est virtuellement meublé et remis au goût du jour, permettant aux acquéreurs de se projeter dans un espace de vie.

#3 Un dossier bien ficelé

La présentation de votre appartement ou villa est essentielle. Un dossier de vente doit contenir un descriptif de l’objet, de ses environs et des infrastructures ; les données (m2 habitables, balcon, terrasse, etc.) et les charges de copropriété pour une PPE sont à mentionner, en distinguant ce qui relève du fonds de rénovation versus des frais de chauffage. S’ajoutent également des photos de qualité et des plans. Si vous passez par un courtier professionnel, celui-ci vous aidera dans la constitution de ces éléments et valorisera les atouts de votre bien.

#4 Visibilité accrue

Vous avez la possibilité de mettre votre logement en vente sur divers portails immobiliers. Cependant, il est souvent préférable d’identifier précisément les segments de clientèle potentiels, plutôt que de viser un public trop large. Par le biais de sa base de données, le courtier se charge de « marier » l’objet en question avec les souhaits (situation, taille, nombre de pièces, qualités du logement, etc.) des acheteurs potentiels. Ces derniers reçoivent automatiquement les dossiers de vente qui les concernent. En parallèle, l’agent immobilier diffuse des annonces sur Internet et via la presse locale. C’est lui aussi qui organise les visites, de préférence sans le vendeur pour laisser les acquéreurs plus libres de s’exprimer.

#5 De belles rentrées financières…et quelques dépenses

Celui qui vend une maison, un appartement ou un immeuble doit s’acquitter de l’impôt sur les gains immobiliers. Cette taxe se calcule sur le bénéfice réalisé (plus-value) est dégressive selon le nombre d’années de détention du bien ; elle est annulée après 25 ans de propriété. Si vous êtes passé par un agent immobilier et que celui-ci trouve un acheteur, vous devez lui verser une commission de courtage s’élevant à environ 3% (+TVA) du prix de vente. Enfin, dans certains cas, l’annulation de votre hypothèque entraîne des frais de pénalité. Toutes les transactions se font directement par le biais du notaire.

#6 Se faire accompagner

Le courtier ne se contente pas de mettre une annonce et de négocier le bien. En sollicitant une agence, vous serez assisté tout au long de vos démarches, de l’acceptation de l’offre initiale à la signature de l’acte de vente chez le notaire. Ne vous souciez pas des aspects administratifs et juridiques qui peuvent s’avérer complexes et sources de stress !

 

Estimer votre bien en ligne !

Nos experts vous conseillent et vous accompagnent dans toutes vos démarches

Besoin d'un conseil ?

Demandez-nous
Haut de page